SKAM France : notre coup de cœur pour une saison 3 addictive

cinema / 15 mars 2019

La saison 3 de SKAM France est en cours de diffusion sur la plateforme France TV Slash. On vous dit pourquoi on aime tant ces épisodes centrés sur le power couple Lucas et Eliott.

Chaque jour depuis le 19 janvier, des milliers d’adolescents à travers le monde guettent leur dose de SKAM France sur les réseaux sociaux. Beaucoup d’attente pour une séquence de moins de 5 minutes qui tombera sans prévenir au cours de la journée. Le jeu en vaut la chandelle car, un peu comme une attraction à Disneyland, le clip du jour est souvent riche et fort en émotions. Une mécanique habile et addictive qui sert royalement la saison 3 actuellement diffusée et à laquelle il est impossible de résister.

Aux origines

Le phénomène Skam (« honte » en français) nous vient tout droit de Norvège. Créée par Julie Andem, la série attire en masse un public d’ados en mal de fictions locales auxquelles s’identifier. Dans la veine de sa grande soeur britannique Skins, elle s’intéresse au quotidien de lycéens avec les thématiques et problématiques modernes qui leur incombent. Chaque saison concentre son intrigue sur un personnage en particulier autour duquel gravitent des secondaires présents tout au long de la série. L’histoire d’Isak, héros de la saison 3, fait décoller les audiences et porte la série à l’international. Les internautes du monde entier se prennent de passion pour ce personnage, son chemin vers l’acceptation de son homosexualité et sa magnifique histoire d’amour avec Even.

NRK
Tarjei Sandvik Moe alias Isak (à droite) et Henrik Holm alias Even (à gauche)

Le concept

Avec un tel succès sans précédent, la chaîne scandinave NRK répond favorablement aux demandes de remakes. En 2017 les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, les Pays-Bas et la France annoncent la production de leur Skam respectif. Le 5 février 2018, le public franco-belge découvre sa version sur France TV Slash et RTBF Auvio. Il apprend surtout à se familiariser avec un format inédit : les épisodes, d’une quinzaine de minutes, sont composés de clips diffusés chaque semaine sur les plateformes au rythme, à la fois excitant et frustrant, d’un par jour, à l’exception du vendredi, jour où l’épisode est disponible dans son intégralité. Plus particulièrement, les clips sont proposés en temps réel, à l’heure à laquelle se déroule la scène. Il s’agit donc d’être à l’affût du moindre trafic sur la plateforme ou les réseaux sociaux afin d’être informé de l’arrivée d’un nouveau clip. En outre, les personnages de la série possèdent des comptes Instagram qui sont alimentés au quotidien. De quoi devenir vite accro.

Les Elu(s)

Si les deux premières saisons connaissent un succès correct, c’est encore la 3ème qui bouleverse les chiffres et provoque une déferlante d’amour sur internet. L’alter ego d’Isak s’appelle Lucas. L’éveil de son homosexualité, mis à mal par ses peurs et ses préjugés, est abordé avec une justesse déconcertante. Son irrépressible coup de foudre pour l’envoûtant Eliott le poussera à enfin s’assumer, au grand bonheur de ses amis et des fans. Leur relation est passionnée et transportante. Elle évolue en douceur, sans précipitation, car façonnée avec réalisme. Et c’est bien là la grande force de cette série. Emmenée par le réalisateur David Hourrègue, l’équipe a mis un point d’honneur à soigner cette salve d’épisodes, à la fois dans un souci de fidélité à l’originale et de respect des spectateurs mais également dans le but de véhiculer un discours d’ouverture d’esprit. Il se dégage de cette saison une véritable harmonie entre le fond et la forme : le suspense, la mise en scène, la dramaturgie, la lumière, la musique sont autant d’éléments travaillés avec une application remarquable. Sur son compte Instagram, David Hourrègue partage les coulisses de tournage de certaines scènes majeures.

Capture d’écran
Axel Auriant (Lucas) et Maxence Danet-Fauvel (Eliott)

Axel et Maxence

Mûs par une volonté d’honorer cette histoire, Axel Auriant et Maxence Danet-Fauvel sont magistraux. Complètement dévoué, le duo s’est jeté à corps perdu dans les personnages. Dégageant une alchimie palpable, ils sont parvenus à rendre cette romance crédible, en témoignent des scènes d’intimité d’une rare intensité, exaltantes et inoubliables. Hors caméra, les deux comédiens affichent une réelle complicité et entendent transmettre leur message d’amour au plus grand nombre. Et il faut croire que le message a été entendu aux quatre coins du globe. Sur Youtube, où les épisodes sont mis en ligne par la chaîne, les clips comptabilisent entre 300 000 et 700 000 visionnages. L’un eux a d’ailleurs passé la barre du million de vues en 1 mois. L’impact est tonitruant, chaque jour des centaines d’internautes témoignent de l’influence de la série sur leur propre vie, qu’elle les ait aidés à s’accepter, faire leur coming out ou s’aimer un peu plus. Cet amour, Axel et Maxence le leur rendent bien. En plus de prendre le temps de partager des moments avec leurs fans ou de répondre à leurs courriers, les acteurs n’hésitent pas à s’engager. De leur propre initiative, ils ont décidé de reverser les recettes d’un événement à SOS Homophobie et SOS Autisme. Comment ne pas les aimer ?

Pour toutes ces raisons, la saison 3 de SKAM France est une véritable pépite qu’on vous invite à découvrir dès à présent sur la plateforme France TV Slash et sur France 4.

Source: Allociné