Les Valseuses : Le film cul(te) avec Depardieu et Dewaere revient sur France 2

cinema / 14 avril 2019

Le chef-d’oeuvre cru de Bertrand Blier sera diffusé en deuxième partie de soirée.

« On n’est pas bien ? paisibles, à la fraiche, décontractés du gland. … et on bandera quand on aura envie de bander. »

« -Elle ferme les yeux ?
-Non.
-Elle s’mord les lèvres ?
-Non.
-Elle transpire sous les bras ?
-Non non.
-Oh merde, moi j’raccroche. J’vois pas pourquoi j’m’userais l’chibre. Tiens, tu veux que je te dise ? C’est un trou avec du poil autour et puis c’est tout. Rien qu’un boyau insensible. Non mais r’garde-moi cette espèce de, de… Tiens, on dirait une opérée sur le billard. On pourrait aller boire un canon au bistrot du coin, on la retrouverait dans la même position en rentrant. »


Gérard Depardieu en 10 rôles

Tels sont de simples exemples des dialogues mythiques issus des Valseuses, le classique de Bertrand Blier diffusé à 22h35 sur France 2.
Le film-polémique de par son sujet et ses situations pour le moins crues avait été un grand carton populaire, en pleine libération sexuelle, et avait réuni pas moins de 5,7 millions spectateurs dans les salles lors de sa sortie en 1974. Un vrai plébiscite populaire donc pour un film pourtant interdit aux moins de 18 ans lors de son exploitation. La faute à certaines scènes très politiquement incorrectes, voire violentes, qui mettent à l’honneur le voyeurisme, la prostitution, le triolisme et le sexe dans son ensemble.
De quoi choquer une partie de l’opinion publique mais attirer dans les salles obscures des millions de curieux.


Patrick Dewaere dans Première : « Voilà ce que je cherche : l’ahurissement. Chacun son truc, hein ! »

Si le côté un peu provoc a marqué les esprits, ce long métrage doit surtout son succès à l’osmose qui unit à l’écran Gérard Depardieu et Patrick Dewaere. Et pourtant, ce dernier avait failli voir le rôle lui échapper, Bertrand Blier trouvant qu’il ne correspondait physiquement pas à son personnage et lui préférant Coluche, avant de changer d’avis face à l’insistance du comédien.
Le duo Depardieu/Dewaere, qui fait des étincelles, est brillamment complété par la présence à ses côtés de la jeune et peu farouche Miou-Miou et par des seconds rôles marquants notamment ceux d’Isabelle Huppert qui se fait déflorer dans le film, Jeanne Moreau qui s’offre une partie de jambes en l’air à trois avant de se faire exploser le vagin, ou encore Brigitte Fossey qui joue une jeune mère dont la poitrine est tétée par Patrick Dewaere.


Buffet Froid raconté par Bertrand Blier

Source: Première